Protection des récifs coralliens aux Etats-Unis

Les récifs coralliens abritent près d’un quart des poissons et des crustacés de notre planète. Mais ces récifs très fragiles sont menacés par la pollution et la navigation. Aussi, le gouvernement américain vient d’annoncer une série de mesure pour mieux les protéger.

Les récifs de coraux constituent un lieu de vie privilégié pour les peuples des océans. Car la diversité des espèces de crustacés, de poissons et d’organismes microscopiques qui vivent à l’abri de leurs branches ou de leurs cavités garantit une nourriture abondante aux uns et aux autres. Les récifs coralliens abritent ainsi plus de 90 000 espèces de poissons connues et probablement plus d’un million en tout. Mais le corail qui constitue ces récifs est très fragile. Les coraux sont en effet des êtres vivants. Aussi, ils souffrent de la pollution et des changements brusques de climat. Lorsque l’eau se réchauffe, le corail change de couleur et blanchit, avant de mourir. Or, ces dernières années, ce phénomène de blanchissement s’accélère. Un quart des récifs coralliens dans le monde ont déjà disparu. Et si cette destruction se poursuit au même rythme, il n’en restera aucun d’ici 20 ans.

Face à l’importance de cette menace, le Gouvernement américain vient d’annoncer plusieurs mesures de protection des coraux. Environ 10 % des coraux existants sur les côtes américaines sera répertoriés. Des zones protégées dans lesquelles les bateaux n’auront pas le droit de jeter l’ancre seront créées. Car les ancres des gros navires causent des dégâts considérables. Le gouvernement américain a également confirmé la création d’une réserve naturelle dans les Keys, en Floride, un État du sud-est des USA, et il s’est engagé a financer des recherches scientifiques pour mieux évaluer les effets des changements de climat sur le corail. Ces mesures sont importantes, car elles montrent que des États agissent enfin pour préserver les océans.

 

Copyright © 2000 Milan Presse – En savoir plus