Départ de la solitaire du Figaro

L’une des grandes courses à la voile vient de commencer ce week-end. En 30 ans d’existence, la solitaire du Solitaire a révélé les plus grands navigateurs.

Réunissant 49 navigateurs cette année, la course du Figaro se termine le 19 août à Cherbourg. Le parcours est divisé en 4 étapes : Arcachon-Bilbao (en Espagne), Bilbao-St-Nazaire, St-Nazaire-Falmouth (en Grande-Bretagne) et Falmouth-Cherbourg. Chacune de ces étapes dure plusieurs jours et se mène à un rythme d’enfer.

Le principal adversaire des concurrents est ainsi le sommeil. En général, les navigateurs dorment un petit quart d’heure ici et là. Après 13 jours de course, ils arrivent complètement épuisés et s’effondrent souvent dans un lit dès qu’ils ont le pied à terre.

La Solitaire du Figaro est ainsi considérée par certains marins comme la course la plus difficile. Car elle demande énormément d’endurance : pendant près de 2 semaines, les concurrents ne relâchent jamais leurs efforts. Très proches les uns des autres, ils se livrent à une régate très serrée où l’emportent à la fois la ruse et la résistance. Selon l’un des participants, Karine Fauconnier, c’est ‘ une course où l’on va vraiment au-delà de ses limites ‘.

Depuis 30 ans, la plupart des grands navigateurs ont gagné cette course très particulière. C’est le cas de Philippe Poupon, déjà 3 fois vainqueur, qui se présente une nouvelle fois sur la ligne de départ.

 

Copyright © 2000 Milan Presse – En savoir plus